iconBottom iconTop
Le Christ et le paralytique à la piscine probatique - Cathédrale St Maclou - Pontoise 95
LES GUÉRISONS MIRACULEUSES
Le Christ et le paralytique à la piscine probatique - Cathédrale St Maclou - Pontoise 95

les guérisons miraculeuses

Les miracles du Nouveau Testament présentent quelques spécificités qui les distinguent des autres récits de miracles :
Tout d’abord, Jésus apparaît très réticent à faire des miracles. Jamais il n’accomplit de miracle pour sa propre gloire, et jamais il n’en fait pour son propre profit. Ne recherchant ni le spectaculaire, ni la publicité, Jésus ne répond pas aux nombreuses demandes de miracles-preuves.
Les récits évangéliques sont très sobres et la « mise en scène » est considérablement réduite, au point que souvent l’action de Jésus n’est pas décrite et que seul le résultat est constaté.
Les miracles rapportés par les évangiles n’ont souvent d’autre but que d’illustrer une parole de Jésus. Jésus joint le geste à la parole. Ce lien étroit mis par les évangélistes entre le miracle et la prédication est une différence fondamentale avec les récits de miracles païens.

Jésus Guérissant des malades - Eglise Saint Etienne - Jargeau 45
Eglise Saint Etienne - Jargeau 45
Jésus Guérissant des malades - Eglise N.D. de la croix - Paris (20)
Eglise N.D. de la croix - Paris (20)
Jésus Guérissant des malades (détail) - Eglise N.D. de la croix - Paris (20)
Eglise N.D. de la croix - Paris (20)

La guérison du paralytique (Jean 5,2-14)

Un foule est rassemblée dans la maison de Capharnaüm où se trouve Jésus. Un paralytique, porté par quatre hommes, ne renonce pas à l'approcher. Voyant sa foi, Jésus lui dit : « mon enfant, tes péchés sont remis ». Cette phrase résonne comme un blasphème aux oreilles des scribes présents dans l'assistance.
Pierre observe la scène avec attention. D'un geste explicite, Jésus invite le paralytique à se lever. Etendu sur son grabat, le paralytique n'a jamais trouvé personne pour l'aider à descendre dans la piscine quand l'eau s'y agite et guérit le premier qui s'y plonge.

01 Après cela, il y eut une fête juive, et Jésus monta à Jérusalem.
02 Or, à Jérusalem, près de la porte des Brebis, il existe une piscine qu’on appelle en hébreu Bethzatha. Elle a cinq colonnades,
03 sous lesquelles étaient couchés une foule de malades, aveugles, boiteux et impotents.
05 Il y avait là un homme qui était malade depuis trente-huit ans.
06 Jésus, le voyant couché là, et apprenant qu’il était dans cet état depuis longtemps, lui dit : « Veux-tu être guéri ? »
07 Le malade lui répondit : « Seigneur, je n’ai personne pour me plonger dans la piscine au moment où l’eau bouillonne ; et pendant que j’y vais, un autre descend avant moi. »
08 Jésus lui dit : « Lève-toi, prends ton brancard, et marche. »
09 Et aussitôt l’homme fut guéri. Il prit son brancard : il marchait ! Or, ce jour-là était un jour de sabbat.
10 Les Juifs dirent donc à cet homme que Jésus avait remis sur pieds : « C’est le sabbat ! Il ne t’est pas permis de porter ton brancard. »
11 Il leur répliqua : « Celui qui m’a guéri, c’est lui qui m’a dit : “Prends ton brancard, et marche !” »
12 Ils l’interrogèrent : « Quel est l’homme qui t’a dit : “Prends ton brancard, et marche” ? »
13 Mais celui qui avait été rétabli ne savait pas qui c’était ; en effet, Jésus s’était éloigné, car il y avait foule à cet endroit.
14 Plus tard, Jésus le retrouve dans le Temple et lui dit : « Te voilà guéri. Ne pèche plus, il pourrait t’arriver quelque chose de pire. »

La guérison du paralytique - Eglise Notre-Dame des champs - Paris (6)
Eglise Notre-Dame des champs - Paris (6)
La guérison du paralytique - Eglise Saint Médard - Paris (5)
Eglise Saint Médard - Paris (5)
La guérison du paralytique - Eglise St Salomon St Grégoire - Pithiviers 45
Eglise St Salomon St Grégoire - Pithiviers 45
La guérison du paralytique - Eglise Saint Léger - Lens 62
Eglise St Léger - Lens 62
La guérison du paralytique : la trinité<br>Eglise St Gervais St Protais - Paris (4) La guérison du paralytique : la piscine de Bethseda<br>Eglise St Gervais St Protais - Paris (4) La guérison du paralytique - Eglise St Gervais St Protais - Paris (4)
Eglise St Gervais St Protais - Paris (4)

La piscine probatique
A Jérusalem, près de la Porte des Brebis, il existe une piscine qu’on appelle en hébreu Bézatha (ou Bethesda). Elle a cinq portiques, sous lesquels étaient couchés une foule de malades : aveugles, boiteux et paralysés qui attendaient l’agitation de l’eau (car, à certains moments, l’ange du Seigneur descendait dans la piscine, l’eau s’agitait et le premier qui y entrait après que l’eau avait bouillonné était guéri, quelle que fût sa maladie).

Elle est mentionnée dans le Livre des Rois : « De Lakhich, le roi d'Assyrie envoya Tartân, Rabsaris et Rabchakè, avec une puissante armée, contre le roi Ézéchias à Jérusalem. Ils se mirent donc en marche et atteignirent Jérusalem. Arrivés là, ils s'établirent près de l'aqueduc de la Piscine supérieure, sur la route qui conduit au Champ des foulons. »
et dans le Livre d'Isaïe : « L'Éternel dit alors à Isaïe : « Rends-toi au-devant d'Achaz, toi et Chear-Yachoub, ton fils, vers l'extrémité du canal de la Piscine supérieure, sur la chaussée qui conduit au champ du Foulon ».

La guérison de l'aveugle (Jn 9,1-12)

Le chapitre IX de l'évangile de Jean est entièrement consacré à la guérison d'un aveugle né : Ceux qui étaient frappés d'une infirmité étaient considérés comme impurs, maudits de Dieu, et même indigne d'avoir un nom. Jésus crache à terre, fait de la boue avec sa salive, en enduit les yeux de l'aveugle et l'envoie se laver à la piscine de Siloé. Les apôtres forment un groupe compact derrière Jésus. Appuyés sur un bâton, l'aveugle ne semble pas se rendre compte de ce qui se passe. Jésus touche les yeux de l'aveugle, dans un geste proche de la bénédiction. L'aveugle jette alors son bâton devenu inutile.

la piscine de Siloé : Le piscine ou bassin de Siloé, Siloam ou Silwan, désigne différents réservoirs situés au sud de la colline de l'Ophel dans la partie inférieure de la cité de Jérusalem du temps du royaume de Juda. Il collecte l'eau le long du flanc est de la colline. C'est un lieu mentionné tant dans la Bible hébraïque que dans le Nouveau Testament : c'est le bassin d'Ézéchias, et l'endroit où Jésus envoya se laver l'aveugle de naissance qu'il guérit dans l'Évangile selon Jean.

01 En passant, Jésus vit un homme aveugle de naissance.
02 Ses disciples l’interrogèrent : « Rabbi, qui a péché, lui ou ses parents, pour qu’il soit né aveugle ? »
03 Jésus répondit : « Ni lui, ni ses parents n’ont péché. Mais c’était pour que les œuvres de Dieu se manifestent en lui.
04 Il nous faut travailler aux œuvres de Celui qui m’a envoyé, tant qu’il fait jour ; la nuit vient où personne ne pourra plus y travailler.
05 Aussi longtemps que je suis dans le monde, je suis la lumière du monde. »
06 Cela dit, il cracha à terre et, avec la salive, il fit de la boue ; puis il appliqua la boue sur les yeux de l’aveugle,
07 et lui dit : « Va te laver à la piscine de Siloé » – ce nom se traduit : Envoyé. L’aveugle y alla donc, et il se lava ; quand il revint, il voyait.
08 Ses voisins, et ceux qui l’avaient observé auparavant – car il était mendiant – dirent alors : « N’est-ce pas celui qui se tenait là pour mendier ? »
09 Les uns disaient : « C’est lui. » Les autres disaient : « Pas du tout, c’est quelqu’un qui lui ressemble. » Mais lui disait : « C’est bien moi. »
10 Et on lui demandait : « Alors, comment tes yeux se sont-ils ouverts ? »
11 Il répondit : « L’homme qu’on appelle Jésus a fait de la boue, il me l’a appliquée sur les yeux et il m’a dit : “Va à Siloé et lave-toi.” J’y suis donc allé et je me suis lavé ; alors, j’ai vu. »
12 Ils lui dirent : « Et lui, où est-il ? » Il répondit : « Je ne sais pas. »

La guérison de l'aveugle - Cathédrale Notre-Dame - Rodez 12
Cathédrale Notre-Dame
Rodez 12
La guérison de l'aveugle - Eglise St Eugène Ste Cécile - Paris (9)
Eglise St Eugène Ste Cécile
Paris (9)
La guérison de l'aveugle - Eglise St Clair - Souppes-sur-Loing 77
Eglise St Clair
Souppes-sur-Loing 77
La guérison de l'aveugle - Eglise St Louis en l'Ile - Paris (4)
Eglise St Louis en l'Ile - Paris (4)

La guérison d'un lépreux (Mt 8, 1-4)

01 Lorsque Jésus descendit de la montagne, des foules nombreuses le suivirent.
02 Et voici qu’un lépreux s’approcha, se prosterna devant lui et dit : « Seigneur, si tu le veux, tu peux me purifier. »
03 Jésus étendit la main, le toucha et lui dit : « Je le veux, sois purifié. » Et aussitôt il fut purifié de sa lèpre.
04 Jésus lui dit : « Attention, ne dis rien à personne, mais va te montrer au prêtre. Et donne l’offrande que Moïse a prescrite : ce sera pour les gens un témoignage. »

Guérison d'un lépreux - Eglise N.D. des Blancs Manteaux - Paris (4)
Eglise N.D. des Blancs Manteaux - Paris (4)

Guérison de la belle mère de Pierre (Mt 8, 14-15)

Pierre était marié et sa belle-mère, guérie un jour par Jésus, vivait dans la ville de Capharnaüm, dans la maison où Simon logeait lui aussi lorsqu’il était dans cette ville.

14 Comme Jésus entrait chez Pierre, dans sa maison, il vit sa belle-mère couchée avec de la fièvre.
15 Il lui toucha la main, et la fièvre la quitta. Elle se leva, et elle le servait.

Guérison de la belle mère de Pierre - Eglise St Jacques du Haut Pas - Paris (5)
Eglise St Jacques du Haut Pas - Paris (5)

La femme hémorroïsse (Marc 5, 25-34)

Lévitique 15,25-29 : Lorsqu'une femme aura un écoulement de sang de plusieurs jours hors du temps de ses règles ou si ses règles se prolongent, elle sera pendant toute la durée de cet écoulement dans le même état d'impureté que pendant le temps de ses règles ... Quiconque les touchera sera impur, devra nettoyer ses vêtements, se laver à l'eau, et il sera impur jusqu'au soir.

Cette femme, qui n’est pas concernée par une impureté mensuelle, mais permanente – depuis douze ans – et à qui on a appris à avoir honte de son état, n’ose pas s’approcher de Jésus. S’approchant par derrière, elle toucha la frange de son manteau ... Et aussitôt la source fut tarie.

25 Or, une femme, qui avait des pertes de sang depuis douze ans… –
26 elle avait beaucoup souffert du traitement de nombreux médecins, et elle avait dépensé tous ses biens sans avoir la moindre amélioration ; au contraire, son état avait plutôt empiré –…
27 cette femme donc, ayant appris ce qu’on disait de Jésus, vint par-derrière dans la foule et toucha son vêtement.
28 Elle se disait en effet : « Si je parviens à toucher seulement son vêtement, je serai sauvée. »
29 À l’instant, l’hémorragie s’arrêta, et elle ressentit dans son corps qu’elle était guérie de son mal.
30 Aussitôt Jésus se rendit compte qu’une force était sortie de lui. Il se retourna dans la foule, et il demandait : « Qui a touché mes vêtements ? »
31 Ses disciples lui répondirent : « Tu vois bien la foule qui t’écrase, et tu demandes : “Qui m’a touché ?” »
32 Mais lui regardait tout autour pour voir celle qui avait fait cela.
33 Alors la femme, saisie de crainte et toute tremblante, sachant ce qui lui était arrivé, vint se jeter à ses pieds et lui dit toute la vérité.
34 Jésus lui dit alors : « Ma fille, ta foi t’a sauvée. Va en paix et sois guérie de ton mal. »

La femme hémorroïsse - Musée de Saint Denis 93
La femme hémorroïsse - Musée de Saint Denis 93
La femme hémorroïsse - Musée de Saint Denis 93

La femme canannéenne (Mt 15, 21-28)

21 Partant de là, Jésus se retira dans la région de Tyr et de Sidon.
22 Voici qu’une Cananéenne, venue de ces territoires, disait en criant : « Prends pitié de moi, Seigneur, fils de David ! Ma fille est tourmentée par un démon. »
23 Mais il ne lui répondit pas un mot. Les disciples s’approchèrent pour lui demander : « Renvoie-la, car elle nous poursuit de ses cris ! »
24 Jésus répondit : « Je n’ai été envoyé qu’aux brebis perdues de la maison d’Israël. »
25 Mais elle vint se prosterner devant lui en disant : « Seigneur, viens à mon secours ! »
26 Il répondit : « Il n’est pas bien de prendre le pain des enfants et de le jeter aux petits chiens. »
27 Elle reprit : « Oui, Seigneur ; mais justement, les petits chiens mangent les miettes qui tombent de la table de leurs maîtres. »
28 Jésus répondit : « Femme, grande est ta foi, que tout se passe pour toi comme tu le veux ! » Et, à l’heure même, sa fille fut guérie.

La femme canannéenne - Chapelle ND de Bethléem - Ferrières en Gatinais 45
Jésus et la cananéenne
Chapelle ND de Bethléem - Ferrières en G. 45

La guérison d'un serviteur d'un centurion (Matthieu 8,5-13)

La guérison d'un serviteur d'un centurion<br>Eglise Saint Roch - Paris (1)
Eglise Saint Roch - Paris (1)

05 Comme Jésus était entré à Capharnaüm, un centurion s’approcha de lui et le supplia :
06 « Seigneur, mon serviteur est couché, à la maison, paralysé, et il souffre terriblement. »
07 Jésus lui dit : « Je vais aller moi-même le guérir. »
08 Le centurion reprit : « Seigneur, je ne suis pas digne que tu entres sous mon toit, mais dis seulement une parole et mon serviteur sera guéri.
09 Moi-même qui suis soumis à une autorité, j’ai des soldats sous mes ordres ; à l’un, je dis : “Va”, et il va ; à un autre : “Viens”, et il vient, et à mon esclave : “Fais ceci”, et il le fait. »
10 À ces mots, Jésus fut dans l’admiration et dit à ceux qui le suivaient : « Amen, je vous le déclare, chez personne en Israël, je n’ai trouvé une telle foi.

Vie publique du Christ
Eglise Saint Germain l'Auxerrois - Paris
[9] Jésus au mont des oliviers [10] La résurrection de Lazare. [11] L'entrée à Jérusalem. <br>Eglise Saint Germain l'Auxerrois - Paris [4] La guérison du paralytique, [5] Jésus chasse les marchands du temple, [6] La femme canannéenne, [7] La guérison de l'aveugle, [8] La résurrection du fils de la veuve de Naïm. <br>Eglise Saint Germain l'Auxerrois - Paris [2] les noces de Cana, [1] Baptême du Christ dans le Jourdain, [3] La tentation au désert<br>Eglise Saint Germain l'Auxerrois - Paris
Vitrail de la vie publique du Christ<br>Eglise Saint Germain l'Auxerrois - Paris
Vitrail de la vie publique du Christ<br>Eglise Saint Germain l'Auxerrois - Paris

[1] Baptême du Christ dans le Jourdain
[2] les noces de Cana
[3] La tentation au désert (Mt 4, 1-11)
[4] La guérison du paralytique (Jn 5,2-14).
[5] Jésus chasse les marchands du temple.
[6] La femme canannéenne (Mt 15, 21-28)
[7] La guérison de l'aveugle (Jn 9,1-12)
[8] La résurrection du fils de la veuve de Naïm.
[9] Jésus au mont des oliviers.
[10] La résurrection de Lazare.
[11] L'entrée à Jérusalem.