iconTop iconTop
Eglise StEtienne St Avoye - Montcourt-Fromonville 77
ÉGLISE SAINT ETIENNE ET SAINTE AVOYE
 

MONTCOURT-FROMONVILLE

Moncourt-Fromonville est à l’origine une paroisse constituée de quatre fiefs seigneuriaux : Fromonville, Moncourt, ou Maucourt, évolution de la première forme de Moorcort : « de l’enclos du marais nommé », Pleignes ou Plaines, aujourd’hui partiellement rattaché à la Genevraye, et Darvault, à l’origine Darveia, qui s’est séparé de Moncourt-Fromonville voici plus d’un siècle.
Ces fiefs sont issus du Prieuré de Néronville institué vers 1080 par Dimon, descendant des seigneurs de Melun. Par le jeu des alliances et héritages successifs, les fiefs de Fromonville et Moncourt ont été réunis en 1255 par le mariage de Marie de Faÿ-lès-Nemours avec Laurent de Moncourt.

Plusieurs familles se sont succédées jusqu’au XVe siècle : les Bullican, notamment Étienne Bullican qui fut bienfaiteur de l’église de Fromonville, les Moucourt, les Trumel (Étienne Trumel, mort en 1380, faisait partie des milices de Duguesclin), les Amer, les Sailly (Germain de Sailly fit ériger le clocher de l’église).
Ces familles nobles ont fait place par la suite à des représentants des grandes institutions et à des serviteurs du roi : les Chapotin, qui firent ériger au XVIIe siècle le château et son parc, la Maréchale de Richelieu, née Jeanne de Lavaux, veuve du Duc de Richelieu, Châtelaine de Moncourt (Elle est décé​dée en 1815. Sa pierre tom​bale est située contre le mur Sud du chœur de l’église), les Richemond, qui firent reconstruire le château.

source : Les Amis du Patrimoine de Moncourt-Fromonville.

L'église Saint Etienne et Sainte Avoye

L'église est le seul vestige du moyen age de la commune (avec ceux du chateau de Pleignes). Elle a été fondée vers 1130 sous le règne de Louis VI après la période de troubles qui a suivi l'annexion du Gâtinais à la couronne de France. C'était d'abord une bâtisse rectangulaire exigüe où l'on pénétrait par une porte basse.
Matthieu de Nonville, seigneur du fief de Darvault, songea le premier à faire ériger une église sur ses terres. Suite aux démélés qu'il avait eu avec les moines de l'abbaye de Néronville (près de Chateau-Landon), un arrangement fut trouvé. C'est ainsi que l'église fut bâtie sur la limite des fiefs de Darvault et de Fromonville, ce qui explique sa situation géographique en marge du village.

En 1538, Germain de Sailly, alors seigneur des trois fiefs de Fromonville, Montcourt et Pleignes, ajouta une aile nord-sud, la chapelle seigneuriale, puis en 1543, il fit construire le clocher dans son prolongement.

L'EXTÉRIEUR

Eglise Saint Etienne Sainte Avoye - Montcourt-Fromonville 77
Eglise Saint Etienne Sainte Avoye - Montcourt-Fromonville 77
Eglise Saint Etienne Sainte Avoye - Montcourt-Fromonville 77

Avoye de Sicile (IIIe siècle)

Selon la légende, Sainte Avoye est née en Sicile au IIIe siècle, où elle refusa un jeune homme épris de sa beauté. Elle s'appela d'abord Aurée. Son père était un petit roi toléré par les romains. À la mort de ce dernier, sa mère voulut la marier à un noble de Grande-Bretagne. Vers 234, Avoye se rendit en Cornouaille avec sa mère pour assister au mariage de sa cousine Ursule. Mais Ursule refuse le mariage pour se consacrer à Dieu. Avoye et Ursule s'enfuient et rejoignent Cologne où Ursule et ses compagnons sont massacrés par des barbares. Avoye échappe au carnage car un chef barbare voulait l'épouser. Elle se refusa à toute ses avances, ayant consacré sa vie à Dieu et fait vœu de chasteté. Redevue libre, elle s'en fut solitaire dans la région de Boulogne-sur-Mer. Plus tard, elle fut capturée à nouveau par les barbares qui la martyrisèrent et la mirent à mort en raison de la fidélité à sa promesse.

Avoye est vénérée dans trois communes de la région : Montcourt-Fromonville, Bourron-Marlotte et Villebéon.
Avoye est fêtée le 6 mai.

Sainte Avoye
Christ en croix

le maître-autel

Saint Etienne
Saint Etienne
Maitre-autel
Sainte Thérèse de Lisieux
Sainte Thérèse de Lisieux
Saint Etienne
Saint Etienne
lapidation de Saint Etienne
lapidation de Saint Etienne

la chapelle seigneuriale

En 1538, Germain de Sully, alors seigneur des trois fiefs de Fromonville, Moncourt et Pleignes, ajouta une aile nord-sud, la chapelle seigneuriale, puis en 1543, il fit construire le clocher dans son prolongement. Il y fit tranférer la tombe de sa belle-sœur Marguerite Amer, décédée en 1521. Elle était la femme de Jean de Sailly son frère. La famille Amer (et de Sailly) fut présente dans la région tout le XVIe siècle.

Chapelle seigneuriale - vierge à l'enfant
Chapelle Seigneuriale<br>Eglise St Etienne Ste Avoye - Montcourt-Fromonville 77
Tombe de Marguerite Amer
Tombe de Marguerite Amer

le chemin de croix (en métal émaillé du XIXe siècle)

Chemin de croix
Chemin de croix
Chemin de croix
Chemin de croix
Chemin de croix
Chemin de croix
Chemin de croix
Chemin de croix
Chemin de croix
Chemin de croix

Cliquez sur les images pour les agrandir.

Vierge à l'enfant
Vierge à l'enfant
Saint Vincent offrant des raisins à la Vierge
Saint Vincent offrant des raisins à la Vierge
Baptistère - Eglise St Etienne Ste Avoye - Montcourt-Fromonville 77
Baptistère
Sainte Avoye
Sainte Avoye

la croix de Richelieu

Croix de Richelieu

En bordure de la route près de Nemours, s'élève la borne féodale de la croix Richelieu. Son nom est lié à celui de la Maréchale de Richelieu qui fit don des terres environnantes au village en 1805. Jeanne de Lavaulx, comtesse de Rothe, épousa en 1780 le Maréchal de Richelieu, petit neveu du cardinal. Devenue veuve, la Maréchale acheta le château de Fromonville et y mena une vie paisible jusqu'à sa mort en 1815. Elle est enterrée dans le cimetière de Fromonville le long du mur sud de l'église.
La borne féodale a été conservée ; elle servait de point de repère sur le domaine de Fromonville, maintes fois divisé et reconstitué depuis le moyen âge, au gré des alliances et successions dans les familles propriétaires des terres. La borne se compose d'un socle et d'une colonne cylindrique en pierre surmontée d'une croix de fer. Trois tilleuls entourent le vestige médiéval.

Montcourt-Fromonville 77
© OpenStreetMap
longitude = 2.696829
latitude = 48.291181
altitude = 73,9 m
logo home