iconTop iconTop
Cathédrale Notre-Dame - Rodez 12
SAINTE ÉLISABETH DE HONGRIE
Sainte Elisabeth déposant sa couronne aux pieds du Seigneur
Eglise Sainte Elisabeth de Hongrie - Paris 03

Élisabeth de Hongrie (1207 -1231)

Eglise Saint André - Saint Maurice 94
Eglise Saint André
Saint Maurice 94
Eglise Saint André - Saint Maurice 94

Élisabeth de Hongrie, née princesse royale de Hongrie, épouse du Landgrave de Thuringe, choisit volontairement de renoncer aux fastes de la cour et de partager la vie simple des pauvres. Au siècle où vécut Élisabeth, l’influence des femmes allait en augmentant. C’était l’époque des grandes abbesses mais aussi des grandes reines. Élisabeth a conquis dans cette histoire une place hors du commun, celle d’une des plus grandes saintes de l’époque. Elle a, à sa manière, lutté avec force pour l’émancipation de la femme. Elle puisait dans sa foi et dans l’amour des pauvres le courage et la confiance en sa mission de charité. Elle a affirmé, par son puissant exemple, le droit de toute femme à vivre sa vocation. Élisabeth a connu la vie des femmes de son époque, mais elle eut un regard sur le monde différent de celui de ses contemporains. Elle fut confrontée aux douloureux problèmes de la misère sociale, de la famine et des épidémies qui sévissaient alors.

Suzanne de La Messelière

 

 

« Elle porta son humble dévouement à l’égard des pauvres à un degré tel que, dans une nuit, elle porta sept fois, dans ses bras, aux lieux secrets, un enfant borgne et couvert de gale, et qu'elle lava sans répugnance ses linges salis. Elle lavait souvent une femme couverte d'une affreuse lèpre, la mettait dans son lit, essuyant ses plaies qu'elle enveloppait, lui donnait des médicaments, lui coupait les ongles, et se mettait à genoux pour délier les cordons de ses souliers ».

la légende dorée de Jacques de Voragine

le miracle des roses

Elle aimait à porter aux pauvres de l'argent et des provisions. Un jour qu'elle descendait par un petit sentier très rude, portant dans son manteau du pain, de la viande, des oeufs et autres mets destinés aux malheureux, elle se trouva tout à coup en face de son mari: "Voyons ce que vous portez" dit-il; et en même temps il ouvre le manteau; mais il n'y avait plus que des roses blanches et rouges, bien qu'on ne fût pas à la saison des fleurs.

Eglise Saint Clodoald - Saint Cloud 92
Eglise Saint Clodoald - Saint Cloud 92
Le miracle des roses <br> Eglise Ste Elisabeth de Hongrie - Paris (3)
Le miracle des roses
Eglise Ste Elisabeth de Hongrie - Paris (3)
Canonisation de Ste Elisabeth de Hongrie par le pape Grégoire<br> Eglise Ste Elisabeth de Hongrie - Paris (3)
Canonisation de Ste Elisabeth de Hongrie par le pape Grégoire
Eglise Ste Elisabeth de Hongrie - Paris (3)

Élisabeth et le tiers ordre

Au décès de son époux, Louis IV de Thuringe, les membres de la famille héritaient des biens familiaux qui demeuraient indivis, et les revenus étaient donnés à la veuve. mais le frère de Louis prit la régence et ne permit plus à Elisabeth de disposer librement de ses revenus. Elisabeth fut chassée de la Wartbourg, en plein hiver et passa la nuit dans une porcherie. Elisabeth mena quelques temps une vie précaire à Eisenach avec ses suivantes et ses trois enfants. Elle tissait la laine pour subvenir à leurs besoins.

Ayant appris sa détresse, la tante maternelle d'Elisabeth, Mechtilde, abbesse du couvent des bénédictines de Kitzingen, la confia à son frère Ekbert, évêque de Bamberg, qui voulait la contraindre à se remarier.

Elle fut délivrée par le retour des croisés qui ramenaient les ossements de Louis IV de Thuringe. Elisabeth séjourna quelques temps en Thuringe, puis des arrangements ayant été conclus avec ses beaux-frères, elle obtint la restitution de sa dot et l’usufruit des biens fonciers de Marbourg. Elle fit voeu de renoncer au monde, dans la chapelle des franciscains d’Eisenach, le vendredi saint 1228 et prit, ainsi que ses servantes, l'habit gris des pénitents.

Elle distribua tous ses biens aux nécessiteux et fit construire un hôpital dédié à saint François d'Assise. Elle passa ses dernières années dans la plus profonde pauvreté et humilité, Maître Conrad de Marbourg ayant même chassé les dames de compagnie qui vivaient avec elle depuis l’enfance. Elisabeth se dévoua totalement aux pauvres et aux malades et mourut d’épuisement, à l'âge de 24 ans, dans la nuit du 16 au 17 novembre 1231.

À la demande du cardinal Hugolin, futur Grégoire IX, François d'Assise donna son manteau à Elisabeth en gage de leur lien spirituel. Sainte Elisabeth garda près d’elle ce manteau jusqu’à sa mort : elle le considérait comme son « bijou le plus précieux ».

Eglise Saint Clodoald - Saint Cloud 92
St Louis, patron des frères du tiers-ordre, St François d'Assise et St Antoine de Lisboa, patrons de la Fraternité, Ste Elisabeth, patronne des soeurs du tiers-ordre
Eglise Saint Eustache - Paris (1)

...

Eglise Saint Vincent de Paul - Paris (10)
Eglise Sainte Elisabeth de Hongrie - Paris (3)
Eglise St Joseph des Epinettes - Paris (17)
Cathédrale Notre-Dame - Moulins 03
Eglise Saint Michel - Montredon 46
Eglise Saint Loup - Bléneau 89

représentation

Elisabeth de Hongrie est représentée soit en princesse et elle porte alors une couronne sur la tête et dans les mains un livre, soit en tertiaire franciscaine, avec la cordelière à trois nœuds représentant les vœux de Pauvreté, Chasteté et Obéissance.
Elle tient à la main une aumône, un broc, une corbeille de pain, de fruits et de poissons.
elle a aussi fréquemment un tablier avec des roses.

Elle est fêtée le 17 novembre.

Eglise Ste Elisabeth de Hongrie - Paris (3)
Eglise Ste Elisabeth de Hongrie - Paris (3)
Eglise Ste Elisabeth de Hongrie
Paris 03
Eglise Ste Elisabeth de Hongrie - Paris (3)
Eglise Saint Loup - Bléneau 89
Eglise Saint Loup
Bléneau 89
Eglise Saint Michel - Montredon 46
Eglise Saint Michel
Montredon 46
Eglise Saint Ambroise - Paris (11)
Eglise Saint Ambroise
Paris (11)
Eglise Saint Joseph des Epinettes - Paris (17)
Eglise Saint Joseph des Epinettes
Paris (17)
Eglise Saint Vincent de Paul - Paris (10)
Eglise Saint Vincent de Paul
Paris (10)
Eglise Saint Honoré d'Eylau - Paris (16)
Eglise Saint Honoré d'Eylau
Paris (16)

...

Eglise Sainte Elisabeth de Hongrie - Paris (3)
Eglise Sainte Elisabeth de Hongrie - Paris (3)
Eglise Sainte Elisabeth de Hongrie - Paris 03
Vitrail de la vie d'Élisabeth de Hongrie<br>Cathédrale Notre-Dame - Moulins 03
Vitrail de la vie d'Élisabeth de Hongrie
Cathédrale Notre-Dame - Moulins 03
Eglise Notre-Dame - Versailles 78
Eglise Notre-Dame
Versailles 78
Chapelle des franciscains - Paris (14)
Chapelle des franciscains
Paris (14)
Eglise St Bernard de la chapelle - Paris (18)
Eglise St Bernard de la chapelle
Paris (18)
Chapelle des franciscains - Paris (14)
la prise d'habit de Ste Elisabeth à Marbourg 1228, Ste Elisabeth, Ste Elisabeth soignant un lépreux
Chapelle des franciscains - Paris (14)