iconBottom iconTop
Eglise Notre-Dame des missions - Epinay-sur-Seine 93

Construite en bois en 1931, pour honorer les missions catholiques d’Outre-Mer durant l’Exposition Coloniale à Vincennes, cette église était destinée à la démolition au terme de l’exposition.
Le maréchal Lyautey et l’amiral Lacaze qui ne le souhaitaient pas, donnèrent leur accord pour qu’elle soit transplantée sur un site à Epinay-sur-Seine, où il y avait besoin d’une autre église et où un terrain avait été offert au clergé.

L'église fut reconstruite en 1932 en gardant la plupart de ses oeuvres monumentales mais avec des matériaux plus solides, en béton au lieu du bois, tout en respectant l'édifice original et notamment son étonnante architecture évoquant une pagode, les céramiques de façade bleues « chinoises », le clocher de type Africain. Il y eut quelques difficultés pour finir son installation, les fonds manquaient suite au krach de 1929. Une souscription fut organisée et l’inauguration put avoir lieu en 1933 par le cardinal Verdier, innovateur des chantiers du cardinal, en présence du maréchal Lyautey et de l’amiral Lacaze. La grande cloche fut installée et inaugurée en 1935.
Le 14 juin 1994, l’église Notre-Dame des Missions classée « Monument historique », entrait, définitivement dans le patrimoine historique et artistique de la France.

Eglise Notre-Dame des missions - Epinay-sur-Seine 93
Eglise Notre-Dame des missions - Epinay-sur-Seine 93
Eglise Notre-Dame des missions - Epinay-sur-Seine 93
Verrière du centre
le christ missionnaire se penche sur le monde (oeuvre de Jean Herbert-Stevens) les apôtres partent évangéliser le monde (Pauline Peugnez)
Icone-Get

En haut, le christ missionnaire se penche sur le monde (oeuvre de Jean Herbert-Stevens)

En bas, les apôtres partent évangéliser le monde (Pauline Peugnez)

Verrière de gauche
à gauche : Jean-Gabriel Perboyre (1802 - 1840) missions en Asie
Icone-Get

L’église porte la bonne nouvelle à travers le monde (Asie)
(Jean Jacques Le Chevalier et atelier Louis Barillet et Hansen)

la page de Jean-Gabriel Perboyre, missionnaire en Chine

http://www.eglisesduconfluent.fr/Pages/Pe-JeanGabrielPerboyre.php
Verrière de droite
missions en Afrique
Icone-Get

L’église s’est établie et fructifie dans les terres lointaines (Afrique)
(Dessins de Valentine Reyre et exécution de Marguerite Huré)

Les toiles marouflées

Douze grandes décorations sur toile marouflée représentent l’histoire de l’expansion du christianisme dans le monde. L’espace mis à disposition des douze artistes, une sorte de trapèze, impose un cadrage général unifiant la composition des scènes, la taille des personnages. Chaque décoration représente une carte paysagée ou historiée des contrées évangélisées, avec un saint ou un bienheureux relatif à cette contrée.
On y remarque la qualité du dessin, l’harmonie des couleurs, la solidité de la composition, l’unité de conception et la lisibilité du message spirituel.

source : les amis de Notre-Dame des missions