iconBottom iconTop
Cathédrale Saint Pierre - Beauvais 60

L'édifice gothique actuel a remplacé, au 13e siècle, une construction de la fin du 10e et du début du 11e siècle, dont ne subsistent maintenant que la partie occidentale de la nef (la basse œuvre) et les fondations du transept et du chœur, découverts en 1971-1973 sous le dallage du transept gothique.
En 1225 la Basse-Œuvre est endommagée par un incendie. Milon de Nanteuil, comte-évêque de Beauvais, saisit l’occasion pour entreprendre l’édification d’une nouvelle cathédrale qui surpasserait toutes les autres.

Le début des travaux de la cathédrale actuelle doit se placer vers 1225 La Haute-Œuvre est vraisemblablement bâtie d’après les plans d’un maître-maçon parisien. La partie inférieure du chœur est construite entre 1225 et 1232. Son étage inférieur comprenant les grandes arcades du vaisseau central, le déambulatoire et les chapelles rayonnantes est édifié, quant à lui, de 1240 à 1250. Les parties hautes sont datées entre 1250 et 1260. Combinaison harmonieuse de verre et de pierre l’édifice, dédié à saint Pierre, est consacré en 1272. Visible à des lieux à la ronde, il atteint une hauteur de voûte jamais égalée de 48,5 m.
Les voutes du chœurs'écroulèrent partiellement en 1284, ce qui obligea à modifier les supports intérieurs en doublant leur nombre. Les réparations, achevées vers 1340, ont radicalement transformé l’aspect original du monument en réduisant, par sécurité, les larges ouvertures.

Aux 19e et 20e siècles, la conservation de l’édifice a nécessité d’importantes restaurations qui se poursuivent encore de nos jours. La restauration du soubassement, de 1850 à 1870, ainsi que les terrasses en plomb, exécutées de 1861 à 1880, qui couvrent les chapelles du chœur. Les soubassements de certains piliers sont également consolidés de 1897 à 1905. À la fin des années 1970, les tirants métalliques reliant les contreforts entre eux sont supprimés. Ils sont néanmoins réinstallés lorsqu’en 1982 la violence des vents déstabilise les arcs-boutants. Enfin en 1993 des étaiements en bois sont installés dans le transept afin de prévenir d’éventuels mouvements de maçonneries.

Cathédrale Saint Pierre - Beauvais 60 Cathédrale Saint Pierre - Beauvais 60
Cathédrale Saint Pierre - Beauvais 60
Cathédrale Saint Pierre - Beauvais 60
Cathédrale Saint Pierre - Beauvais 60

Parmi les œuvres d'art les plus remarquables qu'abrite la cathédrale, on doit signaler les vitraux du 13e siècle (chapelle rayonnante centrale et fenêtres hautes du chevet), ceux du 14e et du 16e siècle (Déposition de Croix, par Enguerand Leprince, 1522, dans le transept), et l'horloge astronomique due à l'ingénieur Auguste Lucien Vérité (1806-1887).

retable de l'église de Marissel (16e siècle)
Cathédrale Notre-Dame - Beauvais 60 de gauche à droite : [2] Pierre s'interpose et coupe l'oreille d'un soldat romain, [4] la llagellation, [3] la dérision, [1] l'arrestation du Christ, [5] la montée au Calvaire
[6] la crucifixion, sous laquelle est placée [11] la dormition de la Vierge
Cathédrale Notre-Dame - Beauvais 60 [7] la descente de croix, [8] la mise au tombeau, [9] la descente aux limbes et [10] la résurrection
[A] la Cène : les apôtres entourant le Christ
Icone-Get
Cathédrale Notre-Dame - Beauvais 60

œuvre attribuée au sculpteur Nicolas Le Prince et au peintre Nicolas Nitard.
[A] Sur la prédelle, sont représentés les apôtres entourant le Christ pour la Cène, tandis que sous les dais architecturés, de style gothique flamboyant, se succèdent les scènes de la Passion avec (de gauche à droite) : [1] l'arrestation du Christ, [2] Pierre s'interpose et coupe l'oreille d'un soldat romain, [4] la flagellation, [3] la dérision, [5] la montée au Calvaire, [7] la descente de croix, [8] la mise au tombeau, [9] la descente aux limbes et [10] la résurrection. Une représentation de [6] la crucifixion, sous laquelle est placée [11] la dormition de la Vierge, culmine dans la partie centrale du retable. Les bords de la caisse sont quant à eux décorés d'ornements végétaux.
Manquent les personnages formant le premier plan de la résurrection.

Le transept nord
le jugement dernier Icone-Get les Sybilles Icone-Get les vierges sages et les vierges folles Icone-Get
verrière du transept nord Icone-Get

Le Jugement dernier de la rose dans le bras nord du transept est une création de Max Ingrand. Dans l’oculus central, le Christ juge, en dessous, les damnés sont au milieu des flammes, au-dessus les anges avec des trompettes et les justes.

la galerie intermédiaire, située sous la rose, est une réalisation de Nicolas et de Jean Le Prince. Les Sibylles qui y sont représentées rappellant l’iconographie des portes.

La verrière située en-dessous, détruite en 1940 puis refaite en 1958, est également une création de Max Ingrand. Elle présente une série de Vierges folles et de Vierges sages.

Le transept sud
scènes de l'ancien testament Icone-Get les prophètes : David, Isaïe, Jérémie, Ezéchiel, Daniel, Osée, Amos, Michée, Zacharie, Malachie Icone-Get les saints Icone-Get
verrière du transept sud Icone-Get

Les verrières de la façade sud du transept datent de 1551 et sont de Nicolas Le Prince.
La rose décrit des scènes de l’Ancien Testament, avec Dieu le Père au centre. Elle est partiellement masquée par les étaiements en bois qui renforcent l'édifice. Au centre se trouve Dieu Créateur. Autour de lui dans un premier cercle, les astres, les vents, les animaux marins les animaux terrestres, les végétaux et les oiseaux. Dans un deuxième cercle se trouvent les anges, Adam et Eve, Noé, Babel, le sacrifice d'Abraham, la bénédiction de Jacob, Joseph descendu dans le puits, le Buisson ardent et la Manne.

le registre intermédiaire est consacré aux prophètes : David, Isaïe, Jérémie, Ezéchiel, Daniel, Osée, Amos, Michée, Zacharie, Malachie

et le registre inférieur représentent des saints.

Site de l'Association Beauvais Cathédrale
les vitraux des chapelles
Chapelle Ste Cécile
Chapelle Sainte Cécile Icone-Get

« La Fontaine de vie » (1981), par Claude Courageux. La purification de l'homme, de la femme et de leur descendance se fait par l'eau de la terre et le feu du ciel.

Chapelle Ste Andragène
Chapelle Ste Andragène Icone-Get

vitraux d'Anne Le Chevallier (1976) qui représente des scènes de la vie de saint Nicolas (ancien dédicataire de la chapelle) et de sainte Angadrème.

Chapelle St Léonard
Cahpelle Saint Léonard Icone-Get

vitrail de Jeanette Weiss Grüber (1986) qui incorpore deux portions anciennes représentant des chanoines. Celui de gauche est un gisant qui devait être à l'origine couché.

Chapelle St Denis
 
Chapelle Saint Denis Icone-Get
Chapelle Saint Denis Icone-Get

Vitraux de Jean Barillet (20e siècle)

Chapelle Saint Vincent
Chapelle Saint Denis
Chapelle Saint Vincent Chapelle Saint Vincent Chapelle Saint Vincent martyr de saint Vincent Chapelle Saint Vincent
Icone-Get
Chapelle Saint Vincent rose du couronnement de la Vierge Chapelle Saint Vincent saint Jean à gauche et la crucifixion à droite Chapelle Saint Vincent
Icone-Get
Chapelle Saint Vincent ange Chapelle Saint Vincent vie de saint Pierre Chapelle Saint Vincent
Icone-Get

à gauche, martyr de saint Vincent, vitrail de la fin du 13e siècle.
au centre, vitraux du 14e siècle représentant saint Jean à gauche et la crucifixion à droite. et la rose du couronnement de la Vierge dans la fenêtre supérieure.
à droite, vie de saint Pierre, vitrail de la fin du 13e siècle.

Chapelle Saint Joseph
Chapelle Saint Joseph
Chapelle Saint Joseph Icone-Get
Chapelle Saint Joseph Icone-Get
Chapelle Saint Joseph Icone-Get

Vitraux de Jean Barillet (20e siècle)

Chapelle Sainte Anne
Chapelle Sainte Anne
Chapelle Sainte Anne Icone-Get
Chapelle Sainte Anne Icone-Get
Chapelle Sainte Anne Icone-Get

Vitraux de Jacques Le Chevallier (1954)

Chapelle de la Vierge

Les vitraux datent du 13e siècle, à l'exception des deux roses latérales (baies 1 et 3).

Baie 1
Icone-Get
Icone-Get

rose du haut : Saint Pierre (?)

Icone-Get

Cette fenêtre raconte l'histoire d'un (ou deux) saint(s) évêque(s) dont l'identification est discutée.
Il s'agit peut-être de saint Constantin, évêque de Beauvais, qui reçut sainte Angadrème comme abesse, au 7e siècle. (Un roi à cheval vient lui rendre visite, peut-être Clovis III ou Childebert III, et non Saint Martin comme on pourrait le penser.)
La plupart des scènes relatent des activités et des devoirs épiscopaux.












Icone-Get
baie 1
Baie O
arbre de Jessé arbre de Jessé arbre de Jessé arbre de Jessé arbre de Jessé arbre de Jessé arbre de Jessé arbre de Jessé arbre de Jessé Icone-Get
[15] la chute des idoles [13] [14] la fuite en Egypte [12] le massacre des innocents [10] la circoncision, [11] la présentation au temple [9] l'annonce aux bergers [7] [8] l'adoration des mages [6] les mages devant Hérode [4] la nativité, [5] la visitation [3] l'annonciation [1] [2] donateurs Icone-Get

rose du haut : la crucifixion

Icone-Get

lancette de gauche : arbre de Jessé
[25] Christ
[22] [23] [24] la Vierge Marie
[19] Prophète [20] Roi [21] Prophète
[16] Prophète [17] Roi [18] Prophète
[13] Prophète [14] Roi [15] Prophète
[10] Prophète [11] Roi [12] Prophète
[7] Prophète [8] Roi [9] Prophète
[4] Prophète [5] Roi [6] Prophète
[2] Jessé

lancette de droite : vie de la Vierge
[15] la chute des idoles
[13] [14] la fuite en Egypte
[12] le massacre des innocents
[10] la circoncision, [11] la présentation au temple
[9] l'annonce aux bergers
[7] [8] l'adoration des mages
[6] les mages devant Hérode
[4] la nativité, [5] la visitation
[3] l'annonciation
[1] [2] donateurs

Icone-Get
baie 0 lancette droite
Baie 2 - Théophile
Théophile en train de signer son pacte avec le Diable
[17] encensement par les anges [16] L'évêque raconte au peuple l'histoire édifiante de Théophile. Théophile est representé vivant, à côté du prélat sur son trône (à gauche), montrant Théophile à trois personnages symbolisant l'ensemble du peuple. [14] Théophile reçoit la pénitence de l'évêque. Théophile est torse nu (à droite), ses vêtements sont déposés derrière lui. [12] Seconde apparition de la Vierge, qui rend le pacte à Théophile. Théophile est profondément incliné, quatre lampes éclairent le sanctuaire (on a le même autel que sur les deux panneaux précédents, mais les deux personnages sont inversés : la Vierge est maintenant à droite, Théophile à gauche) [10] Théophile se rend de nouveau dans une église pour prier. A gauche (20), Théophile ouvre la porte de l'édifice. A droite une église gothique importante à plusieurs niveaux, avec contreforts, arcs-boutants et vastes fenêtres. [8] Théophile, assis sur son siège (à gauche) reçoit des offrandes des vassaux de l'église. Un personnage à genoux lui présente un énorme poisson. [6] Théophile, réintégré dans ses fonctions, distribue de l'argent qu'un diable lui prodigue [4] Deux diables tentent à nouveau Théophile (gauche), Théophile remet de l'argent à Salatin (à droite) [2] Théophile est tenté par le diable alors que l'évêque lit sur son siège Icone-Get
[18] La glorification de Théophile. Tandis que trois anges l'encensent, l'âme de Théophile monte au ciel. Un quatrième ange tient dans ses mains un voile blanc, symbole de pureté, sur lequel se trouve un petit personnage nu : c'est l'âme de Théophile [15] Mort de Théophile. Quelques jours plus tard, Théophile meurt. Il est étendu sur son lit de mort (à gauche). L'évêque mitré et vêtu de ses ornements sacerdotaux tient de la main gauche sa crosse et de sa droite un goupillon avec lequel il bénit Théophile. Trois chandeliers encadrent la couche mortuaire. Derrière l'évêque, deux personnages restent debout dont l'un porte une croix processionnelle. [13] Théophile remet le pacte à l'évêque. Suivant les ordres de Notre-Dame, Théophile va confesser son crime à son évêque, et lui remet le pacte. On le voit agenouillé, à gauche, devant le prélat, assis sur son trône, à droite. [11] Première apparition de la Vierge à Théophile. Sur la gauche, un autel sur lequel sont posés une croix et un calice d'or. La Vierge est debout, une palme à la main devant Théophile agenouillé, les mains jointes, dans une attitude suppliante [9] Pris de remords, Théophile se prosterne devant une statue de la vierge. Trois lampes brûlent, suspendues au-dessus de sa tête (gauche). Sur un autel richement paré se trouve une statue dorée de la Vierge (droite) [7] Théophile mène la construction d'une église. Suivi d'un serviteur, Théophile dirige la construction de édifice (gauche). Un maçon tient d'une main un marteau, de l'autre un fil à plomb. Il se prépare à poser une pierre en haut d'une tour. En bas, deux ouvriers portent un gros bloc sur une civière(droite) [5] Salatin remet à Satan le pacte signé par Théophile. Effrayé par l'apparition du diable, Théophile se cache derrière le magicien (gauche). Théophile, agenouillé devant le diable, lui prête hommage (à droite) [3] Salatin est à gauche, habit rose et blanc, Théophile à droite, habit rouge et vert [1] Théophile est chassé de sa charge d'économe Icone-Get

rose du haut : Théophile en train de signer son pacte avec le Diable Icone-Get

[18] l'âme de Théophile monte au ciel
[17] encensement par les anges
[16] l'évêque prononce un sermon
[15] mort de Théophile
[14] l'évêque inflige une pénitence à Théophile
[13] Théophile donne le pacte rompu à son évêque
[12] la Vierge Marie rompt le pacte
[11] la Vierge Marie apparait à Théophile
[10] Théophile entre dans une église pour se repentir
[9] Théophile prie devant une statue de la Vierge
[8] Théophile reçoit un poisson
[7] Théophile construit une église
[6] Théophile fait l'aumône aux pauvres
[5] Théophile signe un pacte avec le diable
[4] Théophile remet de l'argent à Salatin
[3] Salatin s'entretient avec Théophile
[2] Théophile est tenté par le diable
[1] Théophile est chassé de sa charge d'économe

Icone-Get
Théophile
Chapelle Saint Lucien
Chapelle Saint Lucien
Chapelle Saint Lucien Icone-Get
Chapelle Saint Lucien Icone-Get
Chapelle Saint Lucien Icone-Get

Vitraux de Jean Barillet (20e siècle)

Chapelle Sainte Jeanne d'Arc
Chapelle Sainte Jeanne d'Arc
Chapelle Sainte Jeanne d'Arc Chapelle Sainte Jeanne d'Arc Chapelle Sainte Jeanne d'Arc
Icone-Get
Chapelle Sainte Jeanne d'Arc Chapelle Sainte Jeanne d'Arc Chapelle Sainte Jeanne d'Arc
Icone-Get

les litanies de la Vierge et les instruments de la Passion du Christ. En bas des vitraux, deux fragments préservés du 14e siècle, représentent la passion du Christ.
Vitraux de Michel Durand (20e siècle)

le vitrail de Roncheroles
Vitrail de Roncheroles
[3] Saint Hubert [5] Saint Louis [6] Louis de Roncherolles
[1] crucifixion [2] piéta
[4] Saint Christophe [7] Saint François d'Assise [8] Françoise d'Halluin

Engrand Leprince maître-verrier (mort en 1531), fait partie d'un atelier beauvaisien actif entre 1491 et 1555. Trois générations de peintres verriers Leprince se succédèrent ainsi tout au long du 16e siècle : Lorin en 1491, puis Jean (1496-1538) et Engrand (1522 à 1531), et enfin Nicolas (1527-1551) et Pierre Le Prince (1530-1561)
La virtosité picturale d'Engrand Leprince est caractérisée par l'emploi du jaune d'argent, qui en fait l'un des meilleurs artistes verriers du 15e siècle.

Louis de Roncherolles et Françoise d'Halluin.
Louis de Roncherolles II est né en 1472 et décédé en 1538, était conseiller et chambellan du roi, gouverneur de Péronne, Roye et Montdidier.
Françoise d'Halluin, née en 1492 et décédée vers 1523, épousa Louis de Roncherolles en 1504.

[1] crucifixion
[2] piéta
[3] Saint Hubert
[4] Saint Christophe
[5] Saint Louis
[6] Louis de Roncherolles
[7] Saint François d'Assise
[8] Françoise d'Halluin
Dans le tympan se trouve un Couronnement de la Vierge

Icone-Get
Vitrail de Roncheroles
les baies hautes

Les vitraux d'axe des hautes fenêtres du chœur sont du 13e siècle.

Baie 303 Saint Thomas Saint Jacques
Baie 303 Saint Thomas Saint Jacques
Icone-Get
Baie 301 Saint André Saint Pierre
Baie 301 Saint André Saint Pierre
Icone-Get
Baie 300
Baie 300 Marie Crucifixion
Icone-Get
Baie 301
Baie 302 St-Jean St-Paul
Icone-Get
Baie 301
Baie 304 St-Philippe St-Jacques-Min
Icone-Get
Baie 307 Jean de Marigny (donateur), St-Pierre St-Maxence
Baie 307 Jean de Marigny (donateur), St-Pierre St-Maxence
Icone-Get
Baie 305 St-Jude and St-Matthieu
Baie 305 Saint Jude, Saint Matthieu
Icone-Get
Baie 306 St-Matthieu St-Barthélémy
Baie 306 Saint Matthieu, Saint Barthélémy
Icone-Get
Baie 308 Vierge à l'enfant, St Joseph, Jean de Marigny
Baie 308 Vierge à l'enfant, St Joseph, Jean de Marigny
Icone-Get
Baie 311 St-Rustique, St-Denis St-Eleutherius
Baie 311 St-Rustique, St-Denis, St-Eleutherius
Icone-Get
Baie 309 St-Quentin, St-Michel, Ste Romaine
Baie 309 St-Quentin, St-Michel, Ste Romaine
Icone-Get
310 St-George (ou St Adrien), St-Christophe, St-Thibaut
310 St-George (ou St Adrien), St-Christophe, St-Thibaut
Icone-Get
Baie 312 St-Germer, St-Just, St-Evrost
Baie 312 St-Germer, St-Just, St-Evrost
Icone-Get
Baie 315 St-Julien, St-Lucien, St-Maxien
Baie 315 St-Julien, St-Lucien, St-Maxien
Icone-Get
Baie 313 la dernière communion de St-Denis
Baie 313 la dernière communion de St-Denis
Icone-Get
Baie 314 Lapidation de St-Etienne
Baie 314 Lapidation de St-Etienne
Icone-Get
Baie 316 St-Maxien, St-Lucien, St-Julien
Baie 316 St-Maxien, St-Lucien, St-Julien
Icone-Get
le triforium
Cathédrale Saint Pierre - Beauvais 60
Sylvie Gaudin
Sylvie Gaudin - Cathédrale Saint Pierre - Beauvais 60
Sylvie Gaudin - Cathédrale Saint Pierre - Beauvais 60