iconBottom iconTop
Cathédrale St Quentin - Quimper 29
SAINT FRÉDÉRIC
Cathédrale St Quentin - Quimper 29

Frédéric, Evêque et martyr à Utrecht (790 - 838)

Frédéric est né vers 790. Descendant d’une famille illustre de Frise, il est nommé évêque en 820 par le roi Louis le Débonnaire, fils et successeur de Charlemagne. Le siège épiscopal était alors vacant depuis la mort de l’évêque Ricfrède.
Ses vertus et sa science lui donnait l’autorité nécessaire pour occuper le siége épiscopal. Ayant par ailleurs été en communication permanente avec Ricfrède, il était le plus fin connaisseur de la situation locale.

Il a consacré le plus clair de son temps à la réforme des coutumes de son diocèse en combattant les hérésies et paganismes locaux, et en s’efforçant d’œuvrer pour la paix et l’assistance aux personnes les plus faibles.
Il visita sans relâche tous les habitants de son diocèse pour prodiguer soin et réconfort matériel et spirituel, particulièrement sur l’île de Walcheren, où régnait la plus grande immoralité.
Il assiste en 829 au concile de Mayence et clarifia à cette occcasion la discipline du mariage chrétien.

Il aurait été assassiné par deux hommes de main sur ordre de l’impératrice, seconde épouse de Louis le Débonnaire, à laquelle il reprochait ses débauches. Frappé à mort, il eut le temps de pardonner à ses meurtriers.

Saint Frédéric est souvent représenté avec deux épées qui lui transpercent le corps, d'où jaillissent ses entrailles. Frédéric est fêté le 18 juillet.

Cathédrale St Quentin - Quimper 29
Cathédrale St Quentin
Quimper 29
Vitrail de la vie de Saint Frédéric
Cathédrale Saint Corentin - Quimper 29
[13] Frédéric prodigue soin et réconfort, particulièrement sur l’île de Walcheren, où régnait la plus grande immoralité. [9] Frédéric évangélise la population ... [5] [1] Jeunesse de Frédéric.
[14] Dernière messe célébrée par l'évêque Frédéric. [10] et réforme des coutumes de son diocèse. [6] Frédéric refuse la charge d'évêque qui lui est proposée. [2] Frédéric enfant est présenté à l'évêque Ricfrède.
[15] Deux hommes de main de l'impératrice assassinent Frédéric. [11] Frédéric critique avec véhémence la vie dissolue de l'impératrice. [7] Le roi Louis le Débonnaire demande à Frédéric d'accepter la charge d'évêque. [3] Frédéric enseigne aux enfants.
[16] Le corps de Frédéric est emmené. Des flammes sortent de ses entrailles. [12] Frédéric se rend en bateau sur l’île de Walcheren. [8] Frédéric est nommé évêque. [4] Frédéric viste les habitants pour faire l'aumone et prodiguer des soins aux pauvres.
Cathédrale Saint Corentin - Quimper 29

[1] Jeunesse de Frédéric.
[2] Frédéric enfant est présenté à l'évêque Ricfrède.
[3] Frédéric enseigne aux enfants.
[4] Frédéric viste les habitants pour faire l'aumone et prodiguer des soins aux pauvres.
[5]
[6] Frédéric refuse la charge d'évêque qui lui est proposée.
[7] Le roi Louis le Débonnaire demande à Frédéric d'accepter la charge d'évêque.
[8] Frédéric est nommé évêque.
[9] Frédéric évangélise la population ...
[10] et réforme des coutumes de son diocèse.
[11] Frédéric critique avec véhémence la vie dissolue de l'impératrice.
[12] Frédéric se rend en bateau sur l’île de Walcheren.
[13] Frédéric prodigue soin et réconfort, particulièrement sur l’île de Walcheren, où régnait la plus grande immoralité.
[14] Dernière messe célébrée par l'évêque Frédéric.
[15] Deux hommes de main de l'impératrice assassinent Frédéric.
[16] Le corps de Frédéric est emmené. Des flammes sortent de ses entrailles.