iconTop iconTop
Vitrail de la Translation des reliques de Saint Etienne
CATHEDRALE SAINT ETIENNE - SENS 89
Translation des reliques
Martyre de Sainte Barbe

La légende de l'invention des reliques de Saint Etienne se poursuit dans le vitrail de la Translation des reliques.

[9] Le cercueil d'Etienne est conduit par mer à Constantinople. Le marin à la barre prie Etienne pour apaiser la tempête.
[10] Le corps d'Etienne est accueilli à Constantinople par l'évêque Eusèbe.
[11] Le corps placé sur un chariot tiré par deux mules est transféré dans le palais de l'empereur. Les mules s'arrêtent et se mettent à parler (phylactère)
[12] Suite à ce miracle, une église est construite pour accueillir le corps d'Etienne.
[13] A rome, l'empereur Théodose convoque le pape Pélage pour réclamer le corps d'Etienne qu'il promet d'échanger contre celui de St Laurent.
[14] Le cercueil d'Etienne arrive à Rome. Eudoxie, tenue par une servante, affirme que le diable va sortir de son corps.
[15] Le cercueil devait initialement être déposé dans l'église St Pierre-aux-liens, mais quand le cortège passa devant l'église où était le corps de St Laurent, les porteurs durent s'arrêter retenus par une force mystérieuse.
[16] Etienne a choisi sa demeure auprès de son frère Laurent. Les membres de la délégation de Constantinople ne peuvent séparer les corps de Laurent et d'Etienne

d'après " les vitraux de la cathédrale de Sens - Bernard Brousse, Françoise Perrot, Claire Pernuit ".