iconTop iconTop
choeur
EGLISE SAINT NICOLAS

VALENCE-EN-BRIE

Le village, bâti de part et d’autre de la grande route menant de Paris à la Bourgogne est né dans la seconde moitié du XIIe siècle ; il était alors rattaché au comté de Champagne et de Brie.

Il fut tenu par des seigneurs laïcs qui constituèrent au fil des siècles un espace territorial dont les limites administratives sont celles qu’il a encore aujourd’hui.

blason de Valence-en-Brie

L'église Saint Nicolas

L'église Saint-Nicolas a connu de nombreux remaniements depuis sa fondation par les moines bénédictins de l'abbaye Saint-Lomer de Blois, installés au prieuré Saint-Martin de Montereau. Les fenêtres de la nef, qui en est la partie la plus ancienne, ne sont percées qu'au cours du Second Empire, à la faveur de grands travaux de réfection. Le chœur, du XVe siècle, comporte des vitraux de 1896, enchâssés dans des baies géminées à rosaces et meneaux.

Deux chapelles s'ouvrent sur le chœur par un arc en plein cintre et forment un transept, selon une ordonnance typique du XVe siècle. Dédiée à Saint Christophe, la chapelle orientée au nord est longtemps la chapelle seigneuriale. L'autre, consacrée à Saint Éloi, sert jusqu'en 1860 de sacristie. Un escalier à balustre du XVIIe siècle conduit au clocher où une poutre maîtresse porte, gravée dans le bois, la date du 20 juillet 1773. Celle-ci a été tracée par le menuisier qui y effectue alors des travaux de réfection. Plusieurs blasons sont martelés à la Révolution, en particulier celui ornant la clef de voûte à arêtes du chœur. Il s'agit des armes de la famille Allegrain, seigneurs du lieu du XIVe au XVIIIe siècle. L'édifice a été dépouillé de ses meubles et de ses ornements vers 1965, après le concile Vatican II.

source : pôle missionnaire de Montereau

L'EXTÉRIEUR

parvis

les vitraux de Saint Nicolas

Apparition de la Vierge à Nicolas

La Vierge apparait à Nicolas

Nicolas de Myre est facilement reconnaissable à ses attributs : la mitre et la crosse de l'évèque, d'une part, les trois enfants dans le saloir d'autre part.

Translation des reliques de Nicolas

La translation des reliques de Nicolas

Vers 1087, comme la ville de Myre était au pouvoir des Turcs, des marchands de Bari firent enlever les reliques de Nicolas et les apportèrent dans leur ville où une église magnifique fut construite en son honneur.

Joseph et ses frères

Baptême de Jésus par Jean-Baptiste

D'après le récit biblique de la Genèse, Joseph est le fils préféré de son père, Jacob. Cette préférence entraîne la jalousie des frères de Joseph.

Un jour où Joseph rejoint ses frères partis faire paître les troupeaux, les frères complotent contre lui. Il est dépouillé de ses vêtements puis jeté dans une citerne. Mais des marchands qui passent par là tirent Joseph de la citerne et le vendent aux Ismaélites, qui l’emmènent en Égypte. Ses frères utilisent la tunique et du sang d'agneau pour faire croire à la mort de Joseph à leur père inconsolable.

Arrivé en Égypte, Joseph devient l'homme le plus puissant au côté de Pharaon. Lorsque la famine frappe la terre, il fait venir les enfants d'Israël en Égypte. Jacob envoie ses fils, sauf Benjamin, acheter du grain. Joseph les reconnaît mais ses frères ne le reconnaissent pas. Il les fait accuser d'espionnage et emprisonne Siméon pour obliger les autres à revenir avec Benjamin, le dernier des frères. Lorsqu'ils reviennent en Égypte, Joseph est ému de revoir son petit frère. Il les fait repartir ensemble mais fait placer une coupe dans le sac de Benjamin pour les accuser de vol. Juda se dévoue pour que Benjamin puisse rentrer auprès de leur père. Voyant que ses frères ont retenu la leçon, Joseph révèle son identité, puis pardonne à ses frères.

La sourate 12 dite sourate de Yusuf reprend l'histoire de Joseph : l’histoire de Yusuf débute avec le rêve que Yusuf raconta à son père Jacob. Yusuf vit le soleil et la lune et onze étoiles se prosterner pour lui. Conscient de l'importance de cette vision, Jacob dit à Yusuf de se garder de raconter son rêve à ses frères envieux de lui. Ceux-ci décidèrent de comploter à son égard en prétextant une sortie pour le divertir. Ils finirent par le jeter dans un puits. Récupéré par un notable égyptien, le récit de l'histoire de Yusuf se poursuit par la séduction tentée par la femme de Potiphar, appelé al-ʿAzīz dans le Coran. Mis en prison suite à la volonté de Zouleykha, Yusuf y passa plusieurs années. Il y fut connu pour son honnêteté et surtout pour son don à interpréter les rêves : " c'est une science que Dieu m'a enseigné après avoir suivi la religion de mes pères Abraham, Isaac, Jacob ". Lorsque le pharaon fit un rêve, son servant se rappela de la promesse faite à Joseph de ne pas l'oublier quand il lui donna l'interprétation de son rêve : " votre majesté je peux vous amener un interprète qui se trouve à la prison de ZAWIRA ". C'est ainsi que Yusuf fut libéré et pu rejoindre le palais pour expliquer le rêve du pharaon. Après quelque temps, il le libéra et le fit gouverneur d’Égypte après la mort de Potiphar.

vitrail de l'annonciation

Baptême de Jésus par Jean-Baptiste

...

Vierge de l'immaculée conception
Vierge de l'immaculée conception
Assomption de la Vierge
Assomption de la Vierge
Notre-Dame de Lourdes
Notre-Dame de Lourdes

vitrail de la crucifixion

Baptême de Jésus par Jean-Baptiste
les disciples d'Emmaüs
les disciples d'Emmaüs
la résurrection
la résurrection
Joseph
Joseph
Sacré-cœur de Jésus
Sacré-cœur de Jésus
Nicolas de Myre
Nicolas de Myre
vierge enfant
Vierge à l'enfant
Vierge à l'enfant
Thérèse Martin
Thérèse Martin
Saint Vincent
Saint Vincent
Saint Pierre
Saint Pierre

Cliquez sur les images pour les agrandir.

Reliquaire
Reliquaire

Remise du rosaire à Dominique et Catherine de Sienne

La remise du rosaire à Dominique et Catherine de Sienne

Dominique de Guzmán (Domingo Núñez de Guzmán), né vers 1170 en Espagne dans un milieu aisé et mort le 6 août 1221 à Bologne.

Dominique fonde en 1216 l'ordre des Prêcheurs, mieux connu aujourd'hui sous le nom de Dominicains qui seront, à l'inverse des Franciscains, invités à s'instruire sans relâche.

La dévotion au Rosaire fut répandue par le bienheureux Alain de la Roche, disciple et frère de Dominique de Guzman.

Saint Dominique est souvent représenté muni d'une croix, d'un livre et d'un globe terrestre. Une étoile lui pare le front tandis qu'un chien noir et blanc portant une torche enflammée dans sa gueule l'accompagne et que des lys l'entourent.

...

Pleureuse
croix de chemin
pleureuse
Valence en Brie-Coord
© OpenStreetMap

longitude = 2.890791
latitude = 48.444050
altitude = 108 m

créé le 30/01/2018
logo home

  •  
  •